Du 8 novembre au 15 décembre

DÉPOSEZ VOTRE PROJET

Du 1er février au 28 février 2018

PRÉSENTATION AU GRAND ORAL

Du 1er au 15 juin 2018

JE VOTE !

Fin 2018

LES PROJETS SE CONCRÉTISENT

  • DÉPOSEZ VOTRE PROJET

    Du 8 novembre au 15 décembre 2017

    Une idée pour Sèvres ? Prenez connaissance du règlement et déposez-la !
    DEPOSER MON PROJET
  • PRÉSENTATION AU GRAND ORAL

    Du 1er février au 28 février 2018

    Les candidats présentent leur projet devant un jury composé de membres des conseils de quartiers et d’élus.
  • JE VOTE !

    Du 1er au 15 juin 2018

    Votez pour votre projet préféré ! Les projets retenus seront réalisés fin 2018 ou au 1er semestre 2019.
    JE VOTE !
  • LES PROJETS SE CONCRÉTISENT

    Fin 2018

    Les projets séléctionnés se réalisent dans votre ville

Du 8 novembre au 15 décembre 2017

DÉPOSEZ VOTRE PROJET

Du 8 novembre au 15 décembre 2017

DÉPOSEZ VOTRE PROJET

Du 8 novembre au 15 décembre 2017

Une idée pour Sèvres ? Prenez connaissance du règlement et déposez-la !

DEPOSER MON PROJET

Du 8 novembre au 15 décembre 2017

DÉPOSEZ VOTRE PROJET

Du 8 novembre au 15 décembre 2017

DÉPOSEZ VOTRE PROJET

Du 8 novembre au 15 décembre 2017

Une idée pour Sèvres ? Prenez connaissance du règlement et déposez-la !

Du 1er au 15 juin 2018

JE VOTE !

Du 1er au 15 juin 2018

JE VOTE !

Du 1er au 15 juin 2018

Votez pour votre projet préféré ! Les projets retenus seront réalisés fin 2018 ou au 1er semestre 2019.

JE VOTE !

Fin 2018

LES PROJETS SE CONCRÉTISENT

Fin 2018

LES PROJETS SE CONCRÉTISENT

Fin 2018

Les projets séléctionnés se réalisent dans votre ville

3 projets proposés

LES DERNIERS PROJETS

  • Projet déposé

    16 Nov
    2017

    Les escaliers de Sèvres

    Notre belle ville de Sèvres a une topographie toute particulière. Bordée par 2 coteaux ... ses escaliers sont nombreux et font partis intégrante du patrimoine Sévrien. Historiques, cachés ou escarpés... faisons de ces espaces une curiosité culturelle ! Le projet est détaillé dans le document PDF en pièce jointe et je serais ravi de vous l'exposer plus avant et de l'enrichir avec vous.

    Les Bruyères

    Voir ce projet ...

  • Projet déposé

    15 Nov
    2017

    Poursuite de la végétalisation du mur anti-bruit de la N118

    La N118 qui traverse Sèvres représente aujourd'hui plusieurs nuisances importantes. 1 - un bruit permanent de circulation, 2 - une pollution de l'air d'autant plus importante que la pente est forte, et 3 - une pollution visuelle de par ses imposants et sombres murs de soutènement qui coupent la ville et le paysage, surmontés partiellement d'écrans pare-bruit sales et taggés. La partie haute de la rue des bruyères a bénéficié d'une végétalisation du mur anti-bruit et d'un adoucissement de la circulation automobile, ce qui a permis d'amoindrir une partie des nuisances (visuelle notamment), et de rendre la rue et ses abords plus attractifs et sécuritaires. Qu'en est-il de la partie basse, depuis le rond-point qui marque l'entrée de Brimborion et l'accès à l'école de design Strate, en passant par le Skate-park qui est sous la N118, et jusqu'au pont SNCF qui enjambe la ligne Versailles-Montparnasse ? => Le projet que je propose consiste à poursuivre l'effort de réaménagement de l'espace sur cette portion, par une végétalisation des murs, un remplacement des pare-bruits, et un adoucissement de la circulation automobile. Cette zone deviendra plus agréable pour les riverains, les piétons, les cyclistes (nombreux sur cet axe), et les automobilistes. Ce projet aura également pour conséquence de faire mieux appliquer par les automobilistes la requalification récente de cette portion de la rue des Bruyères en Zone 30.

    Les Bruyères

    Voir ce projet ...

  • Projet déposé

    08 Nov
    2017

    Projet de compostage en pied d'immeuble

    Chacun d'entre nous rejette chaque année 300 kg de déchets ménagers, dont un tiers, au moins, sont des biodéchets, pour l'essentiel des épluchures de légumes. Afin de réduire notre empreinte écologique et de créer du lien social, nous proposons de développer le compostage les déchets biodégradables en pied d'immeuble. De très nombreuses villes, dont Paris (484 sites*), pratiquent le compostage à grande échelle. GPSO et Sèvres encouragent cette pratique, pour les copropriétés et au sein des quartiers (action 38 de l'Agenda 21 sévrien). Treize composteurs collectifs existent sur notre commune, comme celui du parc Eiffel ou des Enfants animateurs. Il s'agit d'aller plus loin en créant une dynamique citoyenne. La collecte des biodéchets sera généralisée d'ici 2025 (loi de Transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015). A cette date, si les citoyens ne les ont pas déjà mises en place, ce sont les collectivités qui devront assurer la collecte et la valorisation des biodéchets. Réduire notre empreinte écologique La question des déchets est une question centrale qui doit être traitée à la source, d'abord en réduisant les quantités produites, ensuite en les valorisant dans le cadre d'une économie circulaire. Les déchets des uns devenant la matière première des autres. C'est exactement ce qui se produit quand nous compostons les biodéchets pour qu'ils deviennent, en quelques mois, un humus de qualité. Cet engagement quotidien, qui est à la portée de chacun, nous permet d'utiliser de façon plus rationnelle nos ressources. Par ailleurs, le traitement des matières organiques coûte 50 € la tonne à la collectivité, on voit qu'en la matière des économies substantielles sont possibles. Créer du lien social Il est clair que le tri des biodéchets représente une modification importante de nos habitudes. C'est une contrainte supplémentaire (trouver une place pour le bio-sceau dans nos cuisines, aller régulièrement le vider dans le composteur collectif). De nombreuses craintes, concernant principalement les odeurs et les insectes, sont des freins au développement de ces pratiques vertueuses. Il faut, dès le lancement du projet, associer les habitants. Pour choisir l'emplacement du composteur, pour calibrer le nombre de participants, pour en finir avec les idées reçues... Il faut créer une dynamique citoyenne, un projet partagé et porté au plus près des habitants. Il a toute sa place dans un budget participatif. Financement du projet Ce projet ne peut fonctionner que si une dynamique citoyenne se crée. L'investissement bénévole des habitants et le concours de GPSO (audit de faisabilité sur site ; formation des référents ; dotation ; livraison et aide à l’installation des composteurs ; communication auprès des habitants ; suivi personnalisé tout au long de la première année) doivent permettre de réduire considérablement les besoins de financement. Il n'en reste pas moins que le dispositif mis en place par GPSO fonctionne mal. Une demande de prise de contact avec le maître composteur effectuée le 3 octobre 2017 n'a toujours pas débouchée et ce malgré plusieurs rappels. Un relai sévrien est nécessaire afin de gagner en réactivité. Luc Blanchard https://api-site-cdn.paris.fr/images/89698 https://compostcoty.wordpress.com/ Un exemple à Paris

    Les Bruyères

    Voir ce projet ...